Le repos et les athlètes: un incontournable!

Profitez du temps des fêtes: une belle opportunité pour prendre du repos...qu’en est-il pour nos étudiants-athlètes?


Prendre du temps pour soi : faire des activités à l’extérieur, voir la famille et des amis, célébrer avec l’entourage mais surtout se reposer et récupérer.


La réalité des étudiants-athlètes au sport-études : les cours à l’école, les examens, les compétitions, les entraînements, les charges du quotidien, le stress de performances, les horaires surchargées, etc…


Consciencieux que chaque discipline sportive à un horaire différent concernant les compétitions, il est tout de même important de revoir la charge de travail pendant ce long congé.

Chaque étudiant-athlète, vous aussi (coach), peut-être à risque d’épuisement sportif et/ou de surentraînement si la quantité/fréquence et qualité de repos n’est pas suffisante.

  • Petit rappel – Caractéristiques de la récupération

  • La récupération est un processus dans le temps;

  • La récupération dépend du type et de la durée du stress;

  • La récupération dépend de la réduction, du changement ou de l’arrêt du stress;

  • La récupération est un processus individuel et dépend de l’appréciation individuelle;

  • La récupération est terminée lorsque l’état psychophysique est restauré et que la balance homéostatique est retrouvée;

  • La récupération inclut une récupération active (récupération proactive) ainsi qu’une récupération automatique sur les plans physiologique et psychologique afin d’atteindre de nouveau l’état initial (récupération passive);

  • La récupération peut s’afficher dans divers sous-systèmes de l’organisme; 

  • Différentes étapes de la récupération peuvent être dissociées; 

  • La récupération est étroitement liée aux conditions actuelles et aux limites rencontrées (sommeil, contacts sociaux, etc.).  

Traduction libre basée sur Kellman et Kallus, p.22. (2001)


La fatigue peut influencer le niveau de motivation, les blessures, le niveau de concentration, la réussite scolaire et sportive. De donner des moments de repos suffisant aux athlètes, inversement, aura un impact positif. Il est primordial de bien faire la différence entre la surcompensation et le surentraînement.


Certains symptômes du surentraînement :

  • Fatigue ++ ;

  • Sensation d’être « lourd » (ex. : « J’ai les jambes lourdes, je n’arrive pas à sauter »). 

  • Apathie ;

  • Instabilité émotionnelle ;

  • Difficulté à se concentrer ;

  • Baisse de performance ;

  • Surcompensation

  • Irritabilité ;

  • Difficultés de sommeil ;

  • Perte de poids

  • Trouble de l’appétit ;

  • Rythme cardiaque élevé ;

  • Vulnérabilité aux blessures et vulnérabilité aux infections.

(Kellmann, 2010)


Nous gardons en tête notre objectif numéro un, le bien-être de nos athlètes. 

Je vous souhaite un beau temps des fêtes rempli de fous rires, de joies, de surprises et de REPOS!


Émilie Berthelot Gagné

Préparatrice mentale

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

© 2017 par Clinique Noir et Or. Créé avec Wix.com