Chaud ou froid lors d'une blessure !


Chaud ou froid sur une blessure?

Une blessure peut handicaper une personne durant une certaine période lorsqu’elle n’est pas traitée correctement et à temps. Pour assurer une guérison optimale, il faut tout d’abord savoir quelle est sa nature, quel type de blessure vous souffrez et si celle-ci nécessite l’intervention d’un professionnel. Si elle est mineure, l’utilisation de chaleurs et de glaces peut être très utiles pour favoriser la diminution de la douleur. Mais comment savoir s’il est préférable d’appliquer du chaud ou du froid?


Quand utiliser le froid?

Si la blessure est apparente sur la peau, soit par des rougeurs, de la chaleur, de l’enflure, il serait préférable d’opter pour l’application de froid sur la zone en question. Cette période d’inflammation (enflure, rougeur, etc.) est une réaction du corps tout à fait normale suite à un choc reçu. Cela peut toutefois s’avérer une étape pénible et douloureuse. L’utilisation de glace sur la blessure est un moyen doux pour diminuer la douleur et le gonflement en améliorant ainsi l’état du blessé.


Et la chaleur dans tout ça…

Du côté de la chaleur, son utilisation est davantage conseillée pour traiter des blessures musculaires, comme des douleurs chroniques. En effet, les maux de dos et les tensions musculaires sont souvent causés par le stress. La chaleur a un effet relaxant sur le patient ce qui favorisera sa récupération et la diminution de la douleur. Malgré tous ces bienfaits, avant d’envisager d’utiliser la chaleur, il est indispensable d’attendre de 48 à 72h après le choc reçu. L’application de chaleur sur une blessure fraiche peut aggraver celle-ci, ainsi qu’augmenter l’inflammation et par le fait même la douleur ressentie chez le blessé.


Alternance chaud et froid

L’alternance entre le chaud et le froid sur une blessure est une technique répandue. On l’utilise souvent pour faciliter la récupération et la guérison des athlètes blessés ou lors de cas d’hypersollicitation d’une articulation ou d’un groupe musculaire. Cette technique active la circulation sanguine et lymphatique ce qui permet d’augmenter l’apport en oxygène et en nutriments dans la zone voulue. Ainsi, la récupération de l’athlète est accélérée.

Finalement, rappelez-vous que même si ce sont de bons outils pour apaiser la douleur et favoriser la récupération, ils ne guériront pas l’origine de la blessure. Pour avoir une évaluation de votre blessure, nos professionnels de la clinique Noir et Or peuvent vous aider. N’hésitez pas à communiquer avec nous.


Soyez à l’écoute de votre corps et prudent dans vos activités hivernales!

44 vues

© 2017 par Clinique Noir et Or. Créé avec Wix.com